Baby Dog DEMAVIC

Salut les PAWtos !
Voici une nouvelle Composition Décomposée qui m’a été demandée, j’espère qu’elle vous fera réagir !

Source Internet

Composition :
Volaille déshydratée (34%), volaille fraîche (14% minimum), riz, blé,  poudre de lait, son de blé, , hydrolysat de protéines animales, graisse de volaille, pulpe de chicorée déshydratée, pois, pulpe de betterave déshydratée, levure de bière, carotte déshydratée, huile de poissons, chlorure de potassium, argile, sulfate de glucosamine, sulfate de chondroïtine, mélange de plantes riches en saponines, extrait de fruits riches en polyphénols, extrait de thé vert.

Qu’est-ce que c’est ?

Volaille déshydratée (34%) : Une volaille est un oiseau domestique, appartenant généralement aux gallinacés ou aux palmipèdes, élevé pour sa chair, ses œufs, ses plumes. Dans les volailles nous retrouvons donc l’oie, la dinde, le canard, la poule, la caille, la pintade, le faisan ou encore le pigeon. J’aime ajouter l’autruche !
Donc voilà la source n’étant pas précisée, cela peut être variable d’un lot à un autre.
L’autre petit point à observer c’est qu’il n’est pas précisé « viande de volaille », toutes les parties sont alors regroupées dans ce terme : viandes ? plumes ? os ? viscères ? becs ? pattes ?
Le fait qu’elle soit déshydratée ne donne pas de perte; 34% c’est bien 34%.

Volaille fraîche (14% minimum) :  C’est assez pimpant aux yeux de lire des ingrédients frais, mais voilà en réalité, les protéines contenues seront moindre une fois transformées. La viande fraîche de volaille (donc source non identifiée et variable) est à 70% composée d’eau, contient environs 12% de graisse (lipides), et 18% de protéines.
Après le passage à l’extrudeuse, il ne restera que 18% des 14% de volaille fraiche, autrement dit, pas grand chose.

Riz : Sucre complexe qui se digère par l’action de l’amylase lors de l’effort de mâche. (Un chien n’a pas d’amylase et ne mastique pas). La digestion sollicite d’avantage les organes suivants (le pancréas notamment), les fatigants plus vite.
Le riz, souvent recommandé, il promet une croissance rapide. Le pic glycémique et la surcharge du pancréas sont cancérigènes et stimulent l’hormone de croissance.
Les Hydrates de Carbones sont mauvais pour les ligaments, « éclats de verre » dans les tissus, ligaments et articulations.
En soit un aliment inutile, sauf pour donner une forme de croquette à la croquette !

Blé : Céréales, source d’amidon. La dégradation de l’amidon commence par l’action de l’amylase lors de l’effort de mastication; chose pour laquelle un carnivore n’est pas conçu.
En soit un aliment inutile, sauf pour donner une forme de croquette à la croquette !

WoofCotCotCot Codeeeeek !

Poudre de lait : Il serait de toute façon difficile de présenter le lait autrement dans un aliment sec.
Le lait en poudre apporte 55% de protéines, 13% de glucides (dont 40% de sucres), 38% de lipides, 15% de sodium, des vitamines et des minéraux qui ne résisteront pas à l’extrudeuse.
Mais voilà le lait a une utilité s’il est celui produit par la même espèce quand le chiot n’est pas sevré. Utilise-t-on du lait de vache ou le lait issus de chiennes traitent tout les jours ?
Si vous avez votre chiot chez vous, il est sevré, l’intérêt de cet ajout réside plus dans le calcul des protéines animales.

Son de blé : Le son est la couche externe dure du grain de blé, riche en nutriments et fibres.
Source condensée de fibres insolubles, il ajoute du volume aux selles et accélère le mouvement des selles dans le côlon.
C’est également une source de protéines végétales.
Le son de blé est un très bon complément mais garde-t-il ses bonnes propriétés après le passage à l’extrudeuse ?

Hydrolysat de protéines animales : Les protéines, c’est tout (et n’importe quoi) venant d’un animal. 
Le termes protéines, regroupent les muscles, les ligaments, les tendons, les nerfs et les tissus conjonctifs. Il y a sûrement plus de becs, pattes, plumes que de belles viandes. 
Qu’est-ce que l’hydrolyse : Il existe deux procédés d’hydrolyse, enzymatique ou chimique qui est la moins coûteuse et la plus fréquente. C’est de l’hydrolyse chimique dont il faut se méfier. L’hydrolyse chimique est un procédé utilisant des températures élevées et des conditions de pH extrêmes. Ce procédé consiste à faire bouillir pendant plusieurs heures ces déchets soit avec des acides tel que l’acide chlorhydrique ou de l’acide fluorhydrique afin de récupérer les peptides.
Le procédé n’est pas identifié, et le serait-il vraiment si vous leur posez la question ?

Graisse de volaille : C’est clairement du déchet agroalimentaire, ce n’est pas valorisé dans l’alimentation humaine (mise à part celle d’oie et de canard), cependant c’est la source d’énergie chez le chien. C’est du bon recyclage, cela peut inclure la graisse d’oie, de poulet, de canard ou d’autres de volaille non valorisées.
Le fait que la source n’est pas identifiée, signifie qu’elle n’est pas identique dans chaque lot fabriqué.

Pulpe de chicorée déshydratée : Coproduit déshydraté de l’extraction du sucre (fructose et inuline) à partir de la chicorée, utilisé dans l’alimentation du bétail.

Guide de Bonnes Pratiques en Culture de Chicorée Industrielle.

Tout comme la pulpe de betterave, la pulpe de chicorée est un aliment de base
énergétique avec un OEB (Onbestendig Eiwit balans) négatif. Pour obtenir une ration
équilibrée il faut compléter la pulpe avec des aliments riches en protéines (touteaux,
fourrage concentré riche en protéines, ensilages d’herbe de bonne qualité, foin de
graminées ou de légumineuses). La chicorée contient très peu de phosphore, de sodium,
de magnésium, d’oligo-éléments et de vitamines (A notamment) et sera toujours
complétée par un concentré minéral vitaminé (plus riche en phosphore qu’en calcium).
Les pulpes de chicorées manquent de structure et ne font pas ruminer et saliver les
animaux suffisamment: on veillera donc toujours à les compléter par des fourrages
fibreux de bonne qualité (ensilage d’herbe, foin ou paille de bonne qualité). Un manque
de structure dans la ration en diminue l’ingestion, la digestibilité, provoquant un état
d’acidose le plus souvent chronique. Celui-ci est accompagné d’une chute de production:
diminution de la production laitière, du taux butyreux du lait, diminution de la croissance,
affections du rumen et du foie. La pulpe de chicorées est un complément idéal de la
prairie 22
.
Le gonflement de la pulpe séchée favorise un remplissage maximal et un fonctionnement
optimal du rumen (fermentation) 34. La pulpe a un effet tampon, anti-acidose, parce qu’il
y a une dégradation lente des celluloses brutes dans le rumen.
L’effet anti-acidose et sa possibilité de gonflement stimulent l’ingestion totale, ce qui
augmente la productivité du bétail. De plus, il reste encore un peu d’inuline dans la pulpe
de chicorée et l’inuline favorise le fonctionnement du côlon (effet Bifidus) 1
.
La pulpe de chicorées peut également remplacer la pulpe de betterave dans l’alimentation
porcine.
La pulpe de chicorée n’a aucun effet négatif ni sur la qualité du lait, ni sur celle de la
viande. Il faut respecter une période de transition de quelques jours lorsque la pulpe de
chicorée est introduite dans la ration
.

Pois : Légumineuse, considéré comme un féculent par sa richesse en amidon. La dégradation de l’amidon commence par l’action de l’amylase lors de l’effort de mastication; chose pour laquelle un carnivore n’est pas conçu.
En soit un aliment inutile, sauf pour donner une forme de croquette à la croquette !
Les pois sont riches en protéines végétales (carnivore // prot végan ??).

Pulpe de betterave déshydratée : Déchet de l’agroalimentaire des sucreries, très valorisée dans l’alimentation des animaux, prévue pour gonfler dans l’estomac.

Levure de bière : Stimule l’appétit, apporte des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6 et B8).

Carotte déshydratée : Les principaux caroténoïdes retrouvés dans la carotte sont le bêta-carotène, la lutéine et le zéaxanthine. Les caroténoïdes ont des propriétés antioxydantes.

Huile de poissons : Différent de un lot à l’autre sinon ils seraient mentionné. L’huile de poissons est bonne pour les chiens, mais certains poissons sont très chargés en métaux lourds. 

Chlorure de potassium : Apporte du potassium.

Argile : Traditionnellement utilisée dans le traitement des intoxications au chlorure de mercure.
L’argile offre une protection contre les aflatoxines qui sont des substances toxiques provenant des spores de champignon flavus Aspergillis. Ce champignon infecte l’arachide et certaines céréales dont l’ingestion a été associée avec le développement de plusieurs types de cancer chez les animaux. Il a été démontré que l’argile phyllosilicate est capable de se lier fortement avec les aflatoxines dans des solutions aqueuses. Toutefois, les risques liés à l’ingestion d’argile ne justifient pas cette utilisation.
Certaines préparations d’argile semblables à du kaolin sont cependant utilisées pour traiter les troubles gastro-intestinaux, y compris la diarrhée. Mais voilà l’argile ce n’est pas non plus que bon…
L’ingestion chronique d’argile (c’est à dire régulière comme dans l’alimentation), peut provoquer la constipation ou la diarrhée, des brûlures d’estomac, des flatulences, une perte d’appétit, des vomissements post prandiaux. L’ingestion d’argile peut aussi provoquer une obstruction intestinale et une entérite nécrosante, conduisant à une perforation intestinale.
Elle a aussi été associée à la polyurie et à l’incontinence par impériosité, ainsi que à l’hypogonadisme.
Elle peut conduire à une malabsorption du fer avec déficience sévère et anémie.
Elle est capable de fixer le potassium, ce qui fait que l’ingestion d’argile chronique peut produire une hypokaliémie sévère, accentuée chez les sujets présentant une insuffisance rénale.
(Vous comprenez mieux pourquoi ma longue chevelure se dresse sur ma tête quand on recommande de filer de l’argile à tout va sur les groupes ? Elle a de bonnes propriétés mais aussi d’autres aspects moins glop)

Sulfate de glucosamine et sulfate de chondroïtine : Ajout nécessaire pour le bon fonctionnement et préservation des articulations; principalement ajouté chez les grandes races, cela est aussi bénéfique pour les autres.
Autrement, cela se réalise facilement avec le bouillon d’os.

Mélange de plantes riches en saponines : Les saponines sont un composé fréquent dans les plantes médicinales, elles appartiennent aux glucosides, avec des glucides et une molécule aromatique.
Les saponines moussent dans l’eau. La saponaire, riche en saponine, servait dans le passé comme lessive ou savon.
Les saponines ont une action irritante sur les cellules.

Extrait de fruits riches en polyphénols : Le polyphénol est une variété d’anti-oxydants.
Attention cependant, tout les fruits riches en polyphénols, ne sont pas à faire consommer à votre canidé !
Voici la liste des aliments les plus riches en polyphénols.

Extrait de thé vert : Traite les troubles digestifs, stimule les fonctions cognitives, favorise l’élimination de l’urine, stimule la circulation sanguine, accélère l’élimination de toxines.
Anti-oxydant, aurait aussi des actions préventives sur les cancers.

Que pensez-vous de cette composition ? La trouvez-vous adaptée à un carnivore domestique ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s