Purizon Puppy Large

Salut les PAWtos !
Voici une nouvelle Composition Décomposée dont nous avons parlé ce week-end sur un groupe, j’espère qu’elle vous fera réagir !

Source : Google Images

Composition

18 % de poulet frais, 18 % de poulet déshydraté, pommes de terre déshydratées, petits pois, 6 % de saumon fraîchement pêché, 5 % de poisson déshydraté, 5 % de viande de canard déshydratée, 5 % de protéines de volaille hydrolysées, 4 % d’œufs déshydratés, 4 % de saumon déshydraté, patate douce déshydratée, 4 % de graisse de volaille, pulpe de betterave, luzerne, 1 % d’huile de saumon, chlorure de sodium, psyllium, herbes séchées (thym, origan, sauge, persil, marjolaine, camomille, graines d’anis, fenugrec, fleur de souci, menthe), fructo-oligosaccharides, pommes, carottes, cranberries, épinard en poudre, algues marines.

Décomposons la composition

18 % de poulet frais : C’est assez pimpant aux yeux de lire des ingrédients frais, mais voilà en réalité, les protéines contenues seront moindre une fois transformées. La viande fraîche de poulet est à 70% composée d’eau, contient environs 12% de graisse (lipides), et 18% de protéines.
Après le passage à l’extrudeuse, il ne restera que 18% des 18% de poulet frais, autrement dit, pas grand chose.
Derrière le terme « poulet frais », il n’est pas précisé si les parties utilisées sont de la viande. En effet ce terme va regrouper également les pattes, les crêtes, les têtes, les becs, les plumes, les viscères, les os … et peut être quand même un peu de viande ?

18 % de poulet déshydraté : Le point à observer c’est qu’il n’est pas précisé « viande de poulet », toutes les parties sont alors regroupées dans ce terme : viandes ? plumes ? os ? viscères ? becs ? pattes ?
Le fait qu’elle soit déshydratée ne donne pas de perte; 18% c’est bien 18%.

Pommes de terre déshydratées : Elles servent à délivrer de l’amidon. La dégradation de l’amidon commence par l’action de l’amylase lors de l’effort de mastication; chose pour laquelle un carnivore n’est pas conçu.
En soit un aliment inutile, sauf pour donner une forme de croquette à la croquette !
Pour approfondir, la pomme de terre est sur la liste des aliments toxiques pour nos chiens. Elle contient en effet de la solanine qui, selon le Centre Antipoison Animal, a une action irritante sur le tube digestif et une toxicité nerveuse. Les symptômes de cette intoxication sont connues (selles non moulées à diarrhéiques chroniques, pets nauséabonds, gastrites, certaines boiteries en lien avec une atteinte neurologique, etc…).

Petits pois : Les pois sont des légumineuses, considérés comme un féculent par sa richesse en amidon. La dégradation de l’amidon commence par l’action de l’amylase lors de l’effort de mastication; chose pour laquelle un carnivore n’est pas conçu.
En soit un aliment inutile, sauf pour donner une forme de croquette à la croquette !
Les petits pois sont riches en protéines végétales (carnivore // prot végan ??), mais ils se rapprochent plus des légumes d’un point de vue nutritionnel, mais à consommer très modérément. Ils apportent une sensation de satiété.

6 % de saumon fraîchement pêché : Un peu de poudre à paillettes aux yeux, vous en revoulez ? Arraché des griffes d’un ours lors de la remontée des rivières, voilà le saumon directement dans le paquet !
Le saumon est une bonne source de nourriture, il apporte des EPA et DHA, de la vitamine D, cependant il est victime de son succès et son élevage intensif dégrade ses bons apports (contamination aux métaux lourds…). L’article « Les chiens peuvent-ils manger du saumon ? 6 raisons d’éviter ce poisson. » porte à réflexion.
Maintenant il reste à savoir si les beaux filets de ces saumons sont sur vos sushis ou dans les croquettes de votre chien. En effet le terme vaste peut aussi sous-entendre qu’il ne sera utilisé que les têtes, arrêtes, queues et viscères.
Un saumon est composé à 60% d’eau et 25% de protéines, dans la composition finale, il ne restera que 25% des 6% du saumon fraîchement pêché.

5 % de poisson déshydraté : La source n’est pas clairement identifiée, cela peut donc varier d’un lot à un autre, il existe quand même environs 28000 espèces de poissons, tous ne sont pas de bonnes qualités. Le poisson, bien choisit, est une excellente source d’Omega 3 et de protéines; mais derrière ce terme un peu vague, est-ce vraiment des poissons entiers ou juste les restes non utilisés (têtes, arêtes, queues, peau). Le fait qu’il soit déshydraté ne donne pas de perte de valeur.

5 % de viande de canard déshydraté : Ici c’est clair, c’est la chair du canard qui a été déshydratée. C’est une bonne source de protéines qualitative.

5 % de protéines de volaille hydrolysées : Source inconnue (poulet, canard, dinde, autruche ?) et variable.
Le termes protéines, regroupent les muscles, les ligaments, les tendons, les nerfs et les tissus conjonctifs. Il y a sûrement plus de becs, pattes, plumes que de belles viandes. 
Qu’est-ce que l’hydrolyse : Il existe deux procédés d’hydrolyse, enzymatique ou chimique qui est la moins coûteuse et la plus fréquente. C’est de l’hydrolyse chimique dont il faut se méfier. L’hydrolyse chimique est un procédé utilisant des températures élevées et des conditions de pH extrêmes. Ce procédé consiste à faire bouillir pendant plusieurs heures ces déchets soit avec des acides tel que l’acide chlorhydrique ou de l’acide fluorhydrique afin de récupérer les peptides.
Le procédé n’est pas identifié, et le serait-il vraiment si vous leur posez la question ?

4 % d’œufs déshydratés : Impossible de mettre sous une autre forme. 
Mais là se pose aussi la question de la provenance, je penche pour des poules qui n’ont jamais vu le jour ni senties l’herbe sous leurs pattes (autrement le plein air serait placardé).

4 % de saumon déshydraté : Le saumon est une excellente source d’Omega 3 et de protéines (cf plus haut); mais derrière ce terme un peu vague, est-ce vraiment des poissons entiers ou juste les restes non utilisés (têtes, arêtes, queues, peau). Le fait qu’il soit déshydraté ne donne pas de perte de valeur.

Patate douce déshydratée : Elle prévient des inflammations, renforce les muscles et le cœur, stabilise les glycémies. Elle reste cependant un féculent qui sert aussi à donner une forme de croquette à la croquette.

4 % de graisse de volaille : C’est clairement du déchet agroalimentaire, ce n’est pas valorisé dans l’alimentation humaine (mise à part celle d’oie et de canard), cependant c’est la source d’énergie chez le chien. C’est du bon recyclage, cela peut inclure la graisse d’oie, de poulet, de canard ou d’autres de volaille non valorisées.
Le fait que la source n’est pas identifiée, signifie qu’elle n’est pas identique dans chaque lot fabriqué.

Pulpe de betterave : Déchet de l’agroalimentaire des sucreries, très utilisé dans l’alimentation du bétail; prévue pour gonfler dans l’estomac. Aide donc à la satiété.

Luzerne : Plante vivace utilisée depuis des millénaires pour nourrir le bétail. Connue également sous le nom d’Alfafa, elle peut se consommer sous forme de graines germées. Elle contient de nombreux minéraux et oligoéléments (calcium, fer, silice, cuivre, zinc, sélénium, magnésium, manganèse…), vitamines (A, B1, B2, B12, C,D , E, K), saponosides, isoflavones et chlorophylle.

1 % d’huile de saumon : le gras est un fournisseur d’énergie chez le chien, la source est identifiée. L’huile de saumon apporte EPA et DHA ainsi que des oméga 3.

Chlorure de sodium : Sel. L’Association of American Feed Control Officials (AAFCO) recommande que les aliments secs pour chiens contiennent au moins 0,3% de sodium.
Le problème c’est que la quantité n’est pas indiquée.

Psyllium : Lutte contre la constipation, mais également la diarrhée. Il soulage du syndrome de l’intestin irritable.

Herbes séchées (thym, origan, sauge, persil, marjolaine, camomille, graines d’anis, fenugrec, fleur de souci, menthe) :
• Thym : apporte antioxydant, fer, vitamine K et C.
• Origan : lutte contre la diarrhée, les vomissements. Il stimule l’appétit et a une action désinfectante. C’est un puissant fongicide qui permet de lutter contre les mycoses et d’autres infections.
• Sauge : traite les troubles digestifs fonctionnels. Sa consommation n’est pas recommandée pour les gestantes ou allaitantes, ni pour les sujets souffrant d’épilepsie.
• Persil : apporte antioxydant, fer, manganèse et vitamine K et C. Il est connu pour être un exhausteur de goût et rafraichir l’haleine.
• Marjolaine : permet une meilleure digestion, elle est cousine de l’origan.
• Camomille : combat efficacement les bactéries responsables des troubles digestifs tout en respectant la flore intestinale. Par ailleurs, elle contient des flavonoïdes qui ont une action anti-inflammatoire et antispasmodique. En cas d’acidité gastrique, la camomille viendra apaiser les intestins.
• Graines d’anis : stimulent l’appétit, agissent contre la mauvaise haleine et aident à la digestion en favorisant l’élimination des gaz intestinaux. Très bon aromatisant.
• Fenugrec : contient de la vitamine A et C et aide à la digestion.
• Fleur de souci : traite les inflammations de la bouche et de la gorge. Elle combat les infections et les inflammations du système digestif, l’ulcère gastroduodénal et les spasmes gastro-intestinaux.
• Menthe : excellente pour le système digestif, ses propriétés antiseptiques et fongicides la rende efficace sur les affections du colon, sans oublier ses autres propriétés toniques et fortifiantes.

Fructo-oligosaccharides : Les FOS; fibres fermentescibles, elles préviennent des diarrhées infectieuses.
Plus d’informations : https://www.facco.fr/fos/.

Pommes, carottes, cranberries, épinard en poudre : apportent principalement des fibre, les vitamines seront détruites à la cuissons. 

Algues marines : riche en iode, elles boostent le système immunitaire.

Mon avis

Pour une alimentation dédiée aux chiots de grandes races, il manque clairement le plus important : des chondroprotecteurs. Même s’il est toujours préférable d’en ajouter en plus, ils seront impératifs à ajouter si vous choisissez de nourrir avec les Purizon Puppy Large.
Vous pouvez retrouver les Herbes Souplesses de BIOFOOD à -10% avec le code igho10, ainsi que mon article dessus.

En conclusion

Que pensez-vous de cette composition ? La trouvez-vous adaptée à un carnivore domestique ?
N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Vous envisagez une transition ?

N’hésitez pas à commencer une cure d’huile Oméga + Probiotique avant de débuter.
→ Boost la flore intestinale en vue d’un changement.
→ Appétante.
→ -10% code igho10 sur le BIOFOOD Shop.

Envie de varier un peu ?

Enfilez votre toque et faites le DogChef pour votre chien avec la viande biologique.
→ Facile à utiliser. Cliquez pour une idée de repas festif.
→ Agrémenter à vos et ses envies.
→ -10% code igho10 sur le BIOFOOD Shop.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s