Brokaton Junior

Salut les Pawtes !
Mam’s tenait à remercier ceux qui lui envoie des personnes en mal de croquettes. Elle a, du reste, passé un petit coup d’gueule sur ma page à ce sujet.
En effet, la dernière personne avec qui j’ai perdue quelques heures de mon temps libre pour lui faire comprendre les ingrédients de son paquet, ne m’a même pas dit un simple merci, ni même répondu à la simple question : que pensez-vous de ce qu’il contient ?
Bah oui pour cela il aurait fallut lire ce que j’avais écrit sur la composition et la personne voulait juste une marque.
Cela, je le déplore fortement. Ce n’est pas la seule, c’est toujours le cas dès qu’il est suggéré de réfléchir.

Alors bon, autant que cela puisse servir aux autres, voici l’un des compostions que j’avais détaillé pour cette personne.

BROKATON Junior, pour chiot

Source : Internet

Ingrédients :

Céréales, Viandes, Huiles et graisses, Poisson et sousproduit de poisson, Substances minérales, Levures.

Qu’est ce que cela veut dire ?

Céréales : sans aucune précision, il faut savoir qu’ils sont alors variables d’un lot à un autre. 
Les céréales sont inutiles au chien, ils commencent leur dégradation de sucre complexe par l’action de l’amylase (le chien n’en a pas), lors de l’effort de mastication (le chien n’est pas conçut pour mâcher). Mis en premier, c’est aussi l’ingrédient principal. 

Viandes : sans aucune précision, il faut savoir qu’elles sont alors variables d’un lot à un autre. 
Très pratique pour déterminer les intolérances… 
À savoir que dans les croquettes il n’y a pas que les restent d’abattoir qui peuvent être dedans mais aussi les carcasses d’animaux morts (de quoi?) tant domestiques que sauvages. 

Huiles et graisses : la graisse animale est source d’énergie chez le chien. Il en faut, mais comme le reste elle est nullement identifiée, elles sont donc variables à chaque lot et peuvent tout aussi bien être l’huile recyclée de friture du Mac Do. 

Poissons et sous produits de poissons : toujours pas de sources stables et fiables. Il y a du poisson inconnu et des restes non valorisés comme les têtes ou l’intérieur du poisson, mais aussi simplement les écailles ou les arrêtes. 

Substances minérales : un impératif, la moindre petite bonne chose dans ce paquet a été détruite lors du procédé de fabrication (extrudeuse), il faut donc les rajouter artificiellement. 

Levures : de quoi ? Je pense que si cela était de la levure de bière, il n’y aurait pas de S, et elle serait clairement identifiée. 

Que pensez-vous de cette composition ? La trouvez-vous adaptée à un carnivore domestique ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s